Comment choisir le vin pour accompagner un plat ?


Le mariage d’un plat avec un vin particulier fait sans aucun doute partie des plus grands plaisirs de la vie. En effet, la combinaison parfaite de la nourriture et du vin approche le sublime, élevant un déjeuner ordinaire à un repas d’exception. La connaissance de quelques notions de base sur la façon d’apparier les vins et la nourriture est nécessaire est toutefois nécessaire, pour combiner au mieux tout cela.

Notions de base sur les accords mets et vins

Quelques règles de base sont indispensables pour réussir à accorder un plat avec le type de vin adéquat. La première et la plus importante des règles est la suivante : buvez toujours selon vos préférences.

Un autre conseil suggère de ne pas laisser le vin submerger les saveurs de la nourriture. Réciproquement, la nourriture ne devra pas prendre le dessus sur les nuances subtiles de la saveur du vin.

Comment choisir le vin pour accompagner un plat ?


Une astuce pour trouver l’équilibre parfait

Si cela semble assez compliqué dit comme ça, c’est vraiment très simple dans la pratique. Avant toute chose, commencez par faire correspondre la lourdeur du vin avec celle de l’aliment. Dans la pratique, les vins plus lourds comme le Cabernet et le Bordeaux devraient être accompagnés par des plats plus consistants. Par ailleurs, les vins légers comme le Pinot ou le Riesling doivent être accompagnés par une cuisine plus légère.

Comment associer les goûts ?

Souvent appelés textures, les plats sucrés et épicés accentuent l’acidité, l’astringence et les qualités tanniques d’un vin. Entre autres, les aliments riches en acides ou en sel ont tendance à ternir la texture du vin. Néanmoins, ce n’est pas forcément une mauvaise chose. En appariant délicatement la saveur de la nourriture et du vin, l’objectif principal est de trouver un certain équilibre entre eux.

Pour faire correspondre les textures des aliments avec du vin, pensez à ce que le vin peut offrir avec la nourriture et vice versa. Par exemple, pour faire ressortir les tanins d’un Cabernet Sauvignon, servez-le avec un plat plus sucré ou juste plus épicé. Si le goût des tanins du vin est un tantinet trop accentué à votre convenance, esquivez le souci en le servant avec un plat un peu plus salé ou gras.

Buvez le vin que vous aimez  !

Une règle à l’ancienne veut que la viande rouge ne soit jamais associée à du vin blanc, ce qui est sans doute défendable. Cependant, cette théorie est tellement restrictive au sujet de la viande blanche que ce serait vraiment dommage de la suivre sans restriction. En réalité, l’idée d’associer le vin à la nourriture vient de la complémentarité des deux. Donc, si vos papilles cherchent à prendre du Cabernet Sauvignon avec un hamburger grillé, faites-le.

Finalement, n’hésitez pas à éloigner toutes les expressions et rumeurs au bénéfice d’une meilleure connaissance de vos préférences. Concrètement, faites des essais de combinaison entre divers aliments et vins. Après, voyez si certains se marient bien mieux qu’avec d’autres. Mais en toutes circonstances, expérimentez avec modération  !