Bienvenue à la ferme: le réseau fermier pour manger sain, frais et local.

Bienvenue à la ferme, qu’est-ce que c’est ?

C’est un réseau créé en 1988 par l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA), constitué de 8000 agriculteurs adhérents partout en France, attachés à leur terroir et qui veulent le faire vivre.
Depuis 30 ans, ils font découvrir aux visiteurs les coulisses de leurs fermes et leur permettent de manger fermier toute l’année.
Ils ont mis en place deux axes de découvertes :
“Mangez fermier”, pour les consommateurs amateurs de produits de qualité, frais et sains et
“Vivez fermier”, qui propose un ensemble d’activités de séjour, de restauration et de découverte du monde de la ferme.

“Mangez fermier”, oui mais comment ?

En consommant, dans toutes les régions de France, des produits locaux, frais, sains, vendus directement par les producteurs, sans intermédiaire, ou distribués en circuit court :

* dans 4400 boutiques de vente, sur place à la ferme, où les agriculteurs proposent les produits issus de leur activité ou transformés avec soin par eux-mêmes.
* dans 26 magasins de producteurs qui commercialisent exclusivement des produits issus de leurs ferme.
*  sur 720 marchés de producteurs et artisans locaux, réguliers, saisonniers ou événementiels, en journée ou en veillée.
* dans 180 “Drive fermier”qui permettent de commander des produits fermiers sur Internet, de payer en ligne et de prendre rendez-vous dans des points de retrait.

Pour la quiétude totale des consommateurs, que des scandales alimentaires successifs ont déstabilisés, un cahier des charges garantit la provenance des produits et le respect des pratiques de production et de fabrication.

Tous les renseignements sur la tournée « Mangez fermier », qui sillonne la France jusqu’à la fin du mois d’octobre 2018

“Vivez fermier” : les fermes ouvrent leurs portes

Pour découvrir la campagne, ses richesses culturelles et gastronomiques et vivre le quotidien d’une ferme, Bienvenue à la ferme propose 3 formules originales de tourisme rural :
* 1800 hébergements pour dormir à la ferme, en séjours en gîtes, en chambres d’hôtes, en camping-cars
* 270 fermes pour se restaurer, repas, apéritifs, goûters, d’un sacs pique-nique, autant d’occasions exceptionnelles de savourer des produits régionaux, en découvrant les savoir-faire culinaires du terroir.
* 900 fermes pour découvrir l’univers fermier au travers d’activités ludiques : visites familiales de la ferme et approche de la vie agricole, fermes pédagogiques à destination des écoliers, fermes équestres pour les fans d’équitation.
Moment privilégié de découvertes jusqu’en décembre 2018, la saison “Automne à la ferme”.
Lieux des activités organisées par les agriculteurs du réseau à retrouver sur le site


Rencontres avec de jeunes producteurs du réseau Bienvenue à la ferme

Ce qui frappe d’emblée chez chacun de ces producteurs agricoles, c’est leur jeunesse, leur énergie qui semble sans limite, leur désir constant de partager leur savoir, leur expérience et surtout leur passion pour un métier (qu’on sait difficile), grâce au réseau Bienvenue à la ferme .

Pascale Dufour et son mari Philippe, exploitent avec le même engouement depuis 30 ans, La Ferme de la Recette, une ferme briarde typique du 17 ème siècle située 3, rue du Moulin/Hameau de Echau commune d’ Echouboulains (77830) :  élevage de vaches à viande, blondes d’Aquitaine, culture pour alimentation animale et culture de vente, notamment l’orge de printemps pour la fabrication d’une bière locale. Ils organisent des visites guidées de leur exploitation, bel exemple d’équilibre entre histoire et modernité.

Brigitte Delpech a repris la ferme familiale, la Ferme des Petits Bois, 16, rue de Marolles/Orvillier commune se Montigny Lencoup (77520) : 10 hectares, 20 vaches laitières, une importante production de lait, de yaourts, de fromage blanc, de délicieux fromages frais, natures ou aromatisés. Brigitte Delpech parle de son métier avec enthousiaste, conviction et douceur, c’est très réconfortant au regard des difficultés actuelles du secteur laitier.
On peut la rencontrer chaque jour à partir de 18h, au moment de la traite et faire des achats gourmands à la boutique de la ferme … d’étonnantes découvertes en perspective pour les citadins !

Emilie et Boris Gryspeerdt, Brie’zon la glace, 16 rue des Vieux Prés /Laulinoue à Montdauphin (77920). Retour à la ferme familiale réussi pour cet informaticien et formation efficace pour sa compagne puisqu’ensemble, ils ont créé avec succès, un atelier de fabrication de glaces fermières, aux débuts très prometteurs, après  seulement quelques mois d’existence.

* 60 vaches laitières sur l’exploitation, élevées en musique, bénéficiant de brosses de massage, de tapis en latex et d’un robot de traite qui contribue à leur bien-être.
* 40 parfums, pour les crèmes glacées et les sorbets, qui sont fabriqués avec des produits exclusivement naturels, sans colorant, sans arôme ajouté, sucrés naturellement et riches de 70 % de fruits. Les sorbets s’adaptent aux saisons : cerise, fraise, melon, abricot etc … aux beaux jours, la crème de marrons fera son apparition à l’approche de l’hiver, la bûche glacée au moment des fêtes de fin d’année!

Valentin Abit, Ferme du Colombier/Les pommes d’Abit, 4, Route nationale/ Fortail, commune de Beton Bazoches (77320), gère une belle exploitation de 4000 pommiers, qui compte 13 variétés de pommes, la Rubinette, la Flamboyante, la Galaxy, la Belle reine et tant d’autres.

Valentin Abit défend une agriculture raisonnée, garante d’une haute qualité, sans traitement de conservation, les  fruits sont simplement stockés à une température de 3°c, sans irrigation non plus, pour préserver toute leur saveur. La boutique, située au coeur de la ferme, propose les 13 variétés de pommes, du jus de pommes, 5 sortes de compotes, le miel du verger, ainsi qu’une gamme de produits issus d’autres fermes locales.

Vanessa Guérin et Stéphane Darche, Ferme des Parrichets, 105, rue de la Croix St Claude/les Parrichets, commune de Mouroux (77120). La famille Darche élève des poules pondeuses, elles sont 10 000 à vivre en plein air, sur 8 ha (l’exploitation en compte 110), nourries de céréales produites sur place.

C’est un bonheur d’écouter Vanessa parler de “ses filles”, les poules bien-sûr, elle vous en apprendra beaucoup sur leurs conditions de vie, sur la ponte, sur la durée de fécondité, sur leurs poses naturelles en hiver, sur leur longévité, (une poule peut vivre jusqu’à 4 ans), sur les œufs, leur couleur, la faible casse grâce aux tapis qui amortissent les chutes d’oeufs depuis les perchoirs, la réglementation, l’étiquetage, etc … et c’est très intéressant. Vanessa est une passionnée, tout en convenant des difficultés d’un métier qu’elle n’abandonnerait pour rien au monde !
On peut trouver à la boutique de la ferme, le chalet « Goût’oeufs », des œufs frais, mais aussi des rillettes, des pâtés et bien d’autres produits gourmands.

De belles rencontres qui en laissent présager d’autres tout aussi sympathiques et enrichissantes …
A découvrir sur  le site de Bienvenue à la ferme, avec les adresses et les activités du réseau.

A propos Agnès Krief 27 Articles
Passionnée de cinéma, spécialiste en rien mais curieuse de tout !