Histoire, économie et fournisseurs du café

Le caféier est un arbuste aux feuilles persistantes, peut atteindre selon les variétés de 4 à 6 m de hauteur. Toutefois, on rabat les espèces cultivées à environ 4 m pour faciliter la cueillette des graines. Le caféier commence à produire des fruits entre la cinquième et sixième année. Ses fleurs blanches donnent naissance à des fruits rouges foncés à pleine maturité, de forme ovoïde, que l’on appelle cerises.

Mesurant entre un et deux cm de longueur, ces fruits abritent deux graines de couleur vert pâle recouvertes d’une membrane coriace, la parche, contenant entre 1 et 2 % de caféine selon les espèces. Les grains sont cueillis manuellement, car leur maturation n’est pas uniforme et la cueillette mécanique ne donne pas encore de résultats satisfaisants.

coffee

le café a été découvert la première fois en Éthiopie (environ 300 ans avant Jésus-Christ) par un berger de moutons qui constatait que ses moutons et brebis deviennent plus actifs quand ils mangeaient de cette plante et ses graines. Le berger lui aussi a mangé quelques graines, et il est devenu hyperactif comme son troupeau, et delà est venue l’idée de consommer du café pour rester éveillé et hyperactif.

Sa consommation s’est développée par la suite dans les pays arabes en premier lieu, pour se retrouver par la suite dans les tasses européens, le café a suscité de grands débats religieux, politiques, et économiques.

Alors les premiers cafés ont ouvert dans les pays Arabes qui pratiquaient une politique de non exportation de cette plante. Cependant des commerçants italiens ont pu ramener la plante en Europe qui a connu une grande propagation, pour arriver après au continent américain.

Aujourd’hui le café est devenu une marchandise noble avec des échanges commerciaux internationaux énorme et son cours se négocie en bourse. Nous constatons deux principaux types de café l’Arabica et le Robusta. Des plate forme d’import export se sont développée spécialement pour mettre en relation les importateurs aux exportateurs et fournisseurs du café. l’unité de mesure du café est le sac de 60 kg.

le Brésil, Colombie, Indonésie, Viêtnam, Mexique, Ethiopie …. sont les plus grands producteurs et exportateurs de café au monde. Le marché de café ne cesse de s’élargir et les producteurs sont tout le temps à la recherche de nouvelle débouchées et de nouveaux marchés pour pouvoir écouler leur café. Avec un souci permanent de trouver de nouveaux importateurs et distributeurs de café les grands producteurs investissent en permanence dans la qualité et le goût de leurs graines de café en cherchant de nouvelle plantes reconnues par la qualité et l’arôme de leurs graines.

Le Brésil est le premier exportateur mondial depuis très longtemps. Sa production ne cesse d’augmenter. Actuellement, la production mondiale s’élevait à environ 10 millions de tonnes. Le Brésil approvisionne alors 72 % du marché mondial.

le café est devenu indispensable et toute une économie qui s’est installée autour de cette boisson : usines de torréfaction, machines de café, courtiers de café, …….

Une étude canadienne, réalisée sur plus de 40.000 personnes, confirme une diminution du risque de goutte chez les hommes qui consomment de café. Cette diminution peut atteindre 40% à partir de 4 tasses par jour. Cette relation n’a toutefois pas été retrouvée avec le décaféiné et le thé. Selon cette étude, le café serait bénéfique également contre :

  • L’Alzheimer
  • Le diabète de type 2 (dans lequel l’insuline ne joue aucun rôle)
  • Le cancer du foie et sans doute certains autres cancers (l’étude se poursuit)

Le café a plusieurs bienfaits pour la santé humaine, c’est une source de potassium et antioxydants, et il a une action anti-âge grâce aux polyphénoles qu’il contient.