Comment la pandémie de Covid-19 a bouleversé nos habitudes alimentaires ?


Port du masque obligatoire dans l’espace public et dans les lieux clos, gestes barrières, distanciation sociale, confinement ou encore couvre-feu, la pandémie de Covid-19 a profondément chamboulé notre mode de vie. Mais qu’en est-il d’un point de vue alimentaire ? Les français ne pouvant plus manger dehors le soir, ils se rabattent massivement sur les plats préparés et la livraison de repas à domicile pour diner.

Les livraisons de repas à domicile en nette hausse

La crise sanitaire a eu un impact néfaste sur un large éventail de secteurs, et en particulier celui de la restauration. Pourtant, le monde de la livraison de repas à domicile connaît pour sa part une nette hausse de son activité notamment depuis la fin du confinement.

Comment la pandémie de Covid-19 a bouleversé nos habitudes alimentaires ?

Ainsi, après avoir connu une baisse de leur chiffre d’affaires en mars puis au début du mois d’avril, les entreprises de livraison de repas à domicile ont connu un regain important de leur activité, qui est désormais supérieure à ce qu’elle était avant l’épidémie. Des entreprises de ce secteur telles que Deliveroo et Just Eat affirment d’ailleurs avoir obtenu de nombreux nouveaux contrats avec des centaines de restaurants.


La deuxième entreprise citée a même enregistré 55% de nouveaux clients depuis avril, un chiffre qui confirme sa bonne santé.

Du côté des consommateurs, la peur de se contaminer en mangeant dehors et la volonté de respecter les mesures sanitaires sont autant de facteurs qui peuvent expliquer ce changement important d’habitudes.

Les plats préparés de plus en plus consommés le soir

Le 17 mars 2020, le confinement est entré en vigueur sur tout le territoire national. Les Français ne le savaient pas encore, mais ils s’apprêtaient à être enfermés chez eux pendant presque deux mois. Privés de restaurant et de cantine, ils ont du organiser leurs trois repas journaliers eux-mêmes.

Si depuis la fin du confinement certains ont gardé leurs habitudes de « fait-maison » et n’hésitent pas à fréquenter régulièrement des sites de recettes ou de conseils en nutrition, tous les français ne sont pas pour autant en quête d’une alimentation plus saine. Dans le contexte sanitaire difficile qui est le notre, tout ce qui peut simplifier notre quotidien est le bienvenue.

Il n’est donc pas surprenant que des millions de français aient préféré se tourner ces derniers mois vers des plats préparés, plus pratiques lorsque l’on est contraint de cuisiner quotidiennement.

Comment la pandémie de Covid-19 a bouleversé nos habitudes alimentaires ? #2

Mi-mars, l’enseigne de surgelés Picard a ainsi connu une croissance de 35% de ses ventes. Puis la première semaine d’avril, on estime que les ventes de surgelés salés ont augmenté de 32%.

De nombreux consommateurs se sont aussi tournés vers les plats cuisinés du terroir, afin de goûter à des plats locaux et de redécouvrir la riche gastronomie française.

Vers de nouvelles habitudes alimentaires durables ?

La crise sanitaire a considérablement impacté notre mode de consommation alimentaire, en offrant une belle place aux livraisons de repas à domicile et aux plats préparés.

Toutefois, lorsque la pandémie touchera à sa fin et que la vie reprendra son cours normal, ces nouvelles habitudes s’inscriront-elles dans la durée ? Seul l’avenir le dira…