Aménagez votre bar avec un espace coworking !


Le concept de coworking s’est naturellement imposé et répond aux attentes des travailleurs nomades qui bénéficient ainsi d’un confort optimal et d’une ambiance conviviale. Les jeunes entrepreneurs et les start-up y trouvent aussi leur compte puisqu’ils ont ainsi la possibilité de travailler dans un cadre similaire à celui d’une entreprise. Ce mode de travail révolutionnaire s’avère très économique, favorise la collaboration et permet de gagner en efficacité. Donc, si vous envisagez d’aménager un espace coworking dans votre bar, c’est le moment propice pour le faire. Voici les étapes essentielles pour réaliser un tel projet dans les meilleures conditions.

Aménagement d’un espace coworking : l’étude de marché

Comme n’importe quel projet, la mise en place d’un espace de coworking dans un bar nécessite une étude de marché. Différents points seront ainsi analysés, à savoir le public cible, ses attentes, les forces et les faiblesses de la concurrence, les aménagements à prévoir, les horaires d’ouvertures.

À proprement parler, une étude de marché débute par la définition du marché. S’en suit l’analyse de la demande, de l’offre ainsi que l’environnement. Et comme votre espace de coworking sera jouxté au bar, il faudra prévoir d’ores et déjà des solutions de confort, acoustiques et visuelles dédiées à l’aménagement des espaces professionnels.

Pensez notamment à vous référer aux offres de Myo qui propose des solutions de confort acoustique personnalisées pour tous vos espaces : des panneaux acoustiques, des cloisonnettes mobiles, des écrans acoustiques… Ainsi, les coworkers ne seront pas dérangés par les bruits en provenance du bar.


Aménagez votre bar avec un espace coworking !

Coworking : le choix de l’emplacement et les aménagements indispensables

La taille, le style d’agencement varient d’un espace de coworking à un autre. D’ailleurs, il n’est pas rare de trouver des immeubles entiers dédiés à ce concept de travail révolutionnaire. Certes, cette approche industrielle présente de nombreux avantages, néanmoins, les petites structures misent sur la convivialité.

Vous êtes libres de délimiter l’espace que vous dédierez au coworking. Votre but est de rendre ce lieu hors du commun afin que les travailleurs et entrepreneurs puissent se retrouver dans de bonnes conditions pour travailler. Sachez définir un emplacement stratégique pour mieux séduire les clients qui préféreront votre structure. Mieux encore, le bar à côté est une plus-value considérable.

Les équipements nécessaires pour l’espace coworking

Une structure dédiée au coworking est une réponse aux attentes des télétravailleurs qui souhaitent s’éloigner de l’ambiance monotone de leur domicile. Le concept séduit aussi ceux qui squattent les cafés jusque tard dans la nuit pour un travail de présentation de dernière minute. Donc, pour concevoir un espace de coworking digne de ce nom, les maîtres-mots sont : modularité, visuel agréable, confort et détente.

La connexion wi-fi, le paramètre le plus important

La connexion wi-fi est sans doute la priorité de tout espace de coworking. Avec un bon débit, vous êtes sûrs d’attirer un maximum de travailleurs. Donc, avant de choisir votre fournisseur d’accès internet (FAI), pensez à faire le tri parmi les nombreuses offres.

Comme le nombre de connexions simultanées est très élevé, misez notamment sur la fibre optique qui se démarque par son haut débit. En sus, pensez à tester la portée du réseau dans différents recoins de votre établissement, car il se peut que les obstacles comme un mur en béton, des cloisons métalliques ou encore une plaque en verre blindé ne laissent pas passer les signaux.

Le mobilier, la convivialité est de mise

Les meubles choisis pour une structure de coworking doivent être en harmonie avec le style de décoration du lieu. Évitez le mobilier trop complexe et préférez des meubles agréables à regarder. Vous pouvez même mixer différents styles : classique, contemporain, scandinave pour obtenir un lieu savamment agencé et confortable.

Il ne faut pas oublier la modularité qui est essentielle, car les coworkers vont vouloir s’approprier l’endroit pour être productifs. Ils voudront déplacer les chaises, les bureaux, les fauteuils pour être à l’aise. De même, votre structure de coworking doit être adaptée à tous les usages et pouvoir accueillir les réunions de travail ou autres événements professionnels.

La gestion du bruit, un atout de taille pour un espace coworking

Même si votre espace de coworking est accolé à votre bar, il doit être savamment pensé pour répondre aux besoins de sérénité des travailleurs. Pour ce faire, vous avez le choix entre différentes solutions acoustiques comme le box qui est une structure traitée d’un point de vue acoustique.

Comptez aussi sur les cloisonnettes acoustiques, flexibles et modulables à souhait. Elles se posent en un tour de main et apportent une petite touche de convivialité au lieu. Une fois bien positionnées, elles contribuent à réduire le bruit ambiant grâce à leur revêtement en tissu absorbant. Il est même possible d’y imprimer votre logo. Il ne faut pas oublier que le visuel influence le côté dynamique du lieu.

Aménagez votre bar avec un espace coworking ! #2

L’espace détente, pour accueillir les réunions informelles

Si vous disposez d’assez de place, aménagez un espace détente qui sera utilisé pour les discussions informelles. Les coworkers pourront également s’y isoler pour passer des coups de fil, pour souffler, pour respirer.

Bien sûr, si vous avez d’une petite terrasse, celle-ci peut très bien faire office d’espace de détente. À défaut d’une terrasse, le bar est un lieu de détente tout trouvé. Les travailleurs nomades pourront ainsi discuter entre eux et prendre un verre pour décompresser.

Espace de coworking : prévoir des services additionnels

Pour qu’une structure dédiée au coworking puisse être rentable, il faut bien sûr la gérer au mieux. Cela implique la mise en place d’une tarification qui reflète le rapport qualité-prix. Pour ce genre d’activité, les frais d’adhésion doivent être dégressifs selon la durée de fréquentation.

Instaurez aussi des forfaits à l’heure, à la journée, à la semaine voire au moins. Vous mixerez ainsi les clients ponctuels et les permanents. En plus des services basiques (wi-fi, bureaux et chaises), prévoyez des services additionnels comme la mise à disposition d’une salle privative, de casiers, d’une imprimante, d’un scanner, d’un café en libre-service et pourquoi pas d’une conciergerie…

Rappelons que dans l’Hexagone, près de 72 % des structures de coworking sont rentables au bout de 2 ans d’exercice. Autrement dit, tous les moyens sont bons pour développer son chiffre d’affaires dans ce type d’activité.