Les dessous de la cuisine espagnole ou comment préparer un vrai menu espagnol

Si la cuisine espagnole est une des plus reconnues au monde actuellement, elle est au fond très peu connue. Certes quelques produits espagnols très réputés ont réussi à dépasser les frontières du pays, certains de ses vins sont aussi  considérés sinon au même niveau que les français (quoi que certains Ribera del Duero n’en déméritent pas), au moins dans la même catégorie … Il est par ailleurs possible aujourd’hui de trouver en internet certains de ces produits de qualité dans de sites marchands souvent appelés épicerie espagnole… Et pourtant.

Tortilla espagnole

Saviez-vous que parmi les ingrédients de base de la cuisine espagnole on trouve avant tout les légumes sèches ? Presque toutes les régions espagnoles disposent d’un plat traditionnel basé sur les légumes sèches dont un des plus intéressants est la Fabada des Asturies. Puis, il y a les légumes qu’en Espagne on appelle « hortalizas » (poivron et tomate très largement en tête, bien que la tomate soit en réalité un fruit), avec l’oignon et l’ail comme condiments de base. Des viandes et des poissons de qualité cuisinés très simplement, si possible à la plancha … et bien sûr les charcuteries et fromages. Et pour cuisiner l’huile d’olive, cet or jaune omniprésent dans les cuisines espagnoles. Les desserts et produits sucrés de qualité ne manquaient pas non plus dans une bonne table espagnole, avec les turrons et les produits traditionnels de Noël au premier plan.

Les dessous de la cuisine espagnole ou comment préparer un vrai menu espagnol

Dans le chapitre des épices ou d’autres condiments particuliers, l’Espagne utilise deux dans grand nombre de ses recettes : le safran, essentiellement avec les riz,  et le « pimentón » ou piment rouge broyé, clé dans la préparation du traditionnel chorizo.

Comme probablement dans la plupart des pays, la gastronomie espagnole a évoluée avec son histoire, avec la particularité peut-être du grand nombre de traces que l’histoire espagnole a laissé dans sa cuisine : de l’indéniable héritage des peuples arabes avant le moyen âge, à l’influence de l’église, reconnue notamment dans les nombreuses recettes sans viande typiques de l’époque du Carême, sans oublier les plats modestes mais délicieux qui ont mis à preuve l’ingéniosité des espagnoles, déjà si bien exprimé dans la littérature traditionnelle, les « migas », les conserves, les tourtes … ou comment utiliser au mieux les produits disponibles.

Enfin, on ne peut pas parler de la cuisine espagnole sans parler des tapas. Cette façon amusante et conviviale de se nourrir qui reste le cœur de la vie sociale espagnole. Ainsi, s’intéresser à la cuisine espagnole est aussi s’intéresser à son histoire, à sa culture et à ses modes de vie, pour le grand plaisir des convives !