Pot en verre ou pot en plastique : dans quoi emballer son miel ?


Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.

Pot en verre ou pot en plastique : dans quoi emballer son miel ?

Le conditionnement du miel

A travers le temps, le conditionnement du miel a connu plusieurs changements. Les seaux réutilisables, dont on s’est longtemps servi, ont cédé la place aux pots en carton paraffiné, ensuite à ceux en verre et en plastique, sans oublier l’emballage en polyéthylène, ce plastique qui a l’apparence du verre. Mais, si l’apiculteur avait à choisir entre le verre et le plastique, que choisirait-il pour son miel ?

Pots en verre ou en plastique ?

Pour avoir une idée plus ou moins claire sur ces deux types d’emballages, il suffit de voir leurs avantages et leurs inconvénients, en fonction de certains critères.


  • Le matériau : Le verre est conçu principalement à partir du sable. C’est un matériau naturel qui ne contient aucun composé chimique. En cohésion totale avec la nature et l’environnement, les pots en verre pour le miel sont totalement recyclables. C’est ce qui lui vaut d’être un emballage très sain. Certains diront même le plus sain.
    Par contre, le plastique est un dérivé du pétrole, même si les pots de miel en plastique sont des produits alimentaires recyclables, il aura toujours du mal à se faire passer pour un produit naturel
  • La solidité : L’avantage est au plastique parce qu’il est incassable. De ce fait, il résiste mieux aux chocs, surtout durant le transport des pots de miel. Le verre reste un matériau fragile qui supporte mal les secousses et les chutes
  • La conservation du goût du miel : Quand un pot entamé reste longtemps fermé, le pot en plastique dégage une odeur qu’on ne retrouve pas avec les pots en verre. Le verre sauvegarde la neutralité gustative du miel
  • Le stockage : les pots en plastique vides s’imbriquent les uns dans les autres. Chose impossible avec le verre. Par conséquent, ils prennent le minimum de place possible et l’apiculteur peut même les stocker dans le local de conditionnement du miel. Pour les pots en verre, il faut penser à un espace plus grand
  • Le poids : L’avantage est au plastique qui est bien plus léger que le verre. Un double avantage d’ailleurs pour l’apiculteur. Pour un même poids de charge, il y aura moins de caisses à transporter en pots de verre qu’en pots en plastique. Une différence qui se fera sentir au niveau des coûts de transport
  • L’apparence :  Le pot en verre se présente sous une apparence plus naturelle que le plastique. Toutefois, aujourd’hui, vous trouverez sur le marché des pots en plastique, parfaitement transparents qu’ils donnent l’apparence du verre

différence texture aliment pot en verre vs pot plastique

pot verre conditionnement