Comment choisir un vin blanc sec ?


Peut-être organisez-vous un dîner chez vous, en famille ou avec vos amis ? Alors vous commencez à vous pencher sur les boissons que vous allez servir. Pas simple n’est-ce pas  ! Parmi les boissons alcoolisées que vous allez choisir, il faudra sans doute opter pour un vin blanc sec. Pourquoi ? Qu’est-ce que le vin blanc sec ? Quelles sont ses spécificités et comment le choisir ? Aujourd’hui, on vous dit tout  !

Zoom sur le vin blanc sec

Vous avez sans doute déjà entendu parler de vin blanc sec. Mais savez-vous réellement quel est ce doux breuvage que nous sommes si nombreux à aimer ? Car il faut savoir que le vin se décline en trois catégories, à savoir le rouge, le rosé et le blanc. On parle des couleurs du vin. Mais ensuite, chaque couleur possède ses propres caractéristiques. Le vin blanc se décline en plus sous-catégories : le vin blanc moelleux, le vin blanc muté, le vin blanc fortifié, le vin banc effervescent et le vin blanc sec. C’est ce dernier qui nous intéresse aujourd’hui et qui est d’ailleurs, à l’heure actuelle, le plus consommé en France. D’ailleurs, bien souvent, lorsqu’on parle de cette boisson, on parle en réalité de vin blanc sec.

Les particularités du vin blanc sec

Le vin blanc sec est donc le plus connu. Il est pourtant l’un des plus compliqués à fabriquer. En effet, il faut que l’équilibre entre l’acidité et l’alcool soit absolument parfait. Il est issu d’une fermentation complète du moût, et soit contenir environ 2 grammes de sucre par litre d’alcool. Ce grammage peut varier évidemment, mais c’est une moyenne qui s’élève à moins de 0,2 % pour être considéré comme un vin blanc sec de qualité. Il faut savoir que le niveau de sucre dépend de la période de vendange. Mais c’est la teneur en sucre qui va définir la qualité parfaite d’un vin blanc sec.

La fabrication du vin blanc sec

On trouve ce breuvage un peu partout dans le monde. Les États-Unis, la Suisse, l’Allemagne, l’Espagne… sont des gros producteurs de vin blanc sec. Mais le plus gros producteur viticole au monde dans ce domaine est bien évidemment la France. On trouve du vin blanc sec dans différentes régions, et chaque viticulteur a ses secrets de fabrication, et ce sont les petits détails qui feront toute la différence. Mais quels sont les secrets de fabrication de cette boisson alcoolisée ?


L’importance de la vendange

C’est logiquement la première étape de fabrication de cette boisson. C’est à la fin de l’été que les grains de raisons sont récoltés. Chaque année, l’acidité et la suavité du raison changent, et c’est justement ce qui va jouer sur le goût final du vin blanc sec. Les méthodes restent généralement traditionnelles dans la vendange : les vignerons aiment ramasser le raisin à la main. Certains optent toutefois pour la machine pour gagner du temps. C’est une tendance qui se généralise ces dernières années.

Le foulage, le pressurage, la fermentation et la clarification

Voici les quatre étapes suivantes dans la fabrication de la boisson alcoolisée. On retrouve donc les presses mécaniques qui viennent écraser le raisin. Il faut séparer le jus de la peau, sinon le vin blanc risque d’être trop coloré. Puis, vint la fermentation. Ce procédé débute au bout de six heures à l’air, avec des levures sauvages qui sont présentes naturellement. Il faut que tous les sucres soient transformés en alcool avant la maturation et la mise en bouteille.

La maturation

Lorsque le liquide est filtré et clarifié vient ensuite la maturation. Cette étape est importante car le vigneron est seul juge : il peut laisser le vin vieillir un petit peu ou alors directement le mettre en bouteille. Il poursuivra sa maturation mais la saveur ne sera évidemment pas la même. Tout dépend de la volonté du professionnel. Il faut savoir que pour poursuivre la maturation, on stocke le vin blanc dans des fûts en chêne ou dans des cuves en acier.

Le choix du vin blanc sec

C’est très bien nous direz-vous, mais alors comment choisir un vin blanc sec ? En réalité, c’est loin d’être facile car il existe énormément de vins blancs, et surtout, des cépages par dizaines. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le choix du vin blanc sec, vous pouvez opter pour un cépage célèbre comme un sauvignon, un pinot blanc ou encore un chardonnay. Sachez d’ailleurs que contrairement aux idées reçues, un vin blanc sec se marie très bien avec des viandes comme la volaille  ! Enfin, n’oubliez pas que le vin blanc sec ne se boit pas frais, mais à 10 ou 12 degrés. C’est cette température qui permettra de réellement révéler les arômes de votre vin blanc sec.

Vous l’aurez compris, le vin blanc sec est un allié incontournable de votre repas de fête. Vous devrez le choisir avec soin, et veiller à ce qu’il se marie à la perfection avec votre repas. À vous de jouer  !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*