La bistronomie ou la révolution de l’art culinaire


La France n’a pas fini de faire encore parler d’elle par son art culinaire ! La gastronomie française ne cesse de surprendre, d’innover et d’attirer des adeptes à travers le monde. En effet, il est difficile de parler de notre pays sans se référer à sa gastronomie, une de ses plus grandes fiertés nationales, mais aussi internationales. En gardant jalousement cette première place mondiale, la cuisine française brigue en même temps la première place dans une tout autre catégorie : la bistronomie, un concept qui a vu le jour dans les années 90.

Mais qu’est-ce que la bistronomie ?

La bistronomie est un vent nouveau qui a soufflé en cuisine, pour apporter un souffle de fraîcheur dans l’art culinaire en général. Elle se base essentiellement sur trois fondamentaux : l’utilisation de bons produits, avec de grandes techniques culinaires et surtout, une dégustation en toute convivialité.
Son plus grand avantage reste néanmoins l’accessibilité au plus grand nombre. Le prix du menu affiché dans un restaurant de type bistronomique comme la Passerelle à Clichy est effectivement plus abordable, dans la plus pure tradition des bistrots français, ce qui permet à tout le monde d’apprécier la saveur gastronomique dans un tout autre cadre, moins luxueux certes, mais chaleureux.
Si la grande gastronomie, qui a fait le renom de la cuisine française était autrefois réservée à une classe aisée, la bistronomie s’offre à toutes les classes, sans concession sur la qualité de la nourriture ni sur la saveur. Le cadre, l’ambiance et le prix demeurent les seules différences.
La bistronomie ou la révolution de l’art culinaire

Yves Camdeborde, le père de la bistronomie

Yves Camdeborde a travaillé sous les ordres du chef Constant dans les années 90. Sa passion pour la haute gastronomie était comme une ancre qui l’a liée à la cuisine du somptueux palace de la place de la Concorde, le Crillon. Mais Camdeborde souhaitait partager son art avec un plus large public, ce qui ne pouvait être possible avec les prix du palace. Pour réaliser ce rêve, il a préféré ouvrir La Régalade en proposant les mêmes saveurs, mais en plus sobre, moins guindé, plus convivial et surtout moins coûteux.
Il a gardé le meilleur de la gastronomie française avec les meilleures techniques culinaires, la rigueur et l’ordre dans le travail, mais s’est volontairement passé de saler… l’addition. La bistronomie est née : savoureuse, pimpante, séductrice, mais abordable. Cette initiative est née de la volonté d’exercer un métier d’excellence qui passionne, tout en le partageant de manière universelle.

Un parcours difficile, mais le succès au rendez-vous

Le parcours de la bistronomie n’a pas été des plus simples : à ses débuts, La Régalade a tout simplement été ignorée par la presse spécialisée dans le domaine de la cuisine. Sa position entre deux gammes, qui deviendra plus tard sa force, a suscité la méfiance de toutes parts. À mi-chemin entre la grande gastronomie et la cuisine populaire, la bistronomie qualifiée de ringarde a tenté de percer, de se faire une place dans le monde de la cuisine.
Cette persévérance a fini par payer ! Les techniques gastronomiques utilisées en cuisine et la saveur des plats ont fini par surprendre, même si les produits n’étaient pas aussi prestigieux que dans les grandes adresses. Les clients venaient pour y manger dans une ambiance détendue. Le succès a fini par arriver, et a inscrit la bistronomie dans le cercle de l’art culinaire en France. Le développement, lui, ne s’est pas fait attendre : les bonnes adresses bistronomiques à Paris se sont multipliées pour devenir majoritaires. La présence de la bistronomie est telle qu’on peut en trouver dans toutes les rues de la Capitale, ou presque.


Les plats s’assaisonnent en ambiance

La table est l’entremetteuse de l’amitié, dixit le proverbe français, et c’est effectivement le cas. Le prestige de la cuisine française est né de la convivialité à table. Les Français entendent faire de chaque repas un rituel de bonheur et de bonne ambiance. Ce plaisir de la bonne chère n’est cependant pas réservé à la table et à la dégustation, il doit commencer dans la préparation même.
C’est le cas du restaurant La Passerelle, où toute l’équipe met sa passion dans la préparation de chaque plat. Cette passion qui lie les cuisiniers et ceux qui vont manger doit transparaître dans chaque plat concocté. Depuis le choix des produits pour la saveur, jusqu’au dressage pour le plaisir de la vue, le succès de la cuisine doit entièrement reposer sur cette passion partagée.

Bistronomie : une cuisine simple, mais savoureuse

Si la gastronomie mise sur l’opulence et l’excellence dans un cadre guindé, la bistronomie, elle, vise un public plus vaste et plus décontracté. De ce fait, elle peut se passer de l’argenterie, du cadre luxueux, de l’ambiance quasi-religieuse et se focaliser entièrement sur la saveur et le plaisir du palais, mais également sur l’esthétique, la nourriture des yeux.
Plus proche de la cuisine familiale concoctée à la maison, la bistronomie offre la possibilité de vivre une ambiance dominicale dans un cadre autre que chez soi. Les mêmes vaisselles, les mêmes produits, les mêmes tables, les mêmes chaises, la même ambiance, avec le petit plus constitué par l’expertise, les techniques avancées et le professionnalisme mis à l’œuvre dans la cuisine.

Des recettes bistronomiques chez soi

Eh oui, c’est possible ! Si la haute gastronomie garde jalousement les secrets de chaque recette, la bistronomie est plus ouverte, en quête de nouveaux horizons. Vous pouvez vous amuser à refaire les plats une fois à la maison et ressentir ce lien unique qui relie la cuisine à ses hôtes. De nombreux sites et blogs offrent des recettes en ligne pour vous guider jusque dans les moindres détails.
Toute la famille peut s’amuser à créer des plats bistronomiques selon l’humeur du moment. Les trucs et les petites astuces ne manquent pas : pour booster inventivité et créativité, vous pouvez échanger des idées avec des internautes ayant les mêmes centres d’intérêt que vous : les bons coins pour acheter les produits frais, comment distinguer une dorade sauvage d’une dorade d’élevage, la meilleure façon de réussir une sauce ou tout simplement s’informer sur les tendances culinaires du moment. La bistronomie a ainsi ouvert de nouvelles perspectives pour la cuisine en général !