Emballage alimentaires : quels sont les différents modèles et matériaux ?

L’emballage alimentaire est un support qui présente une étonnante palette de contenants. D’ailleurs, certains existe depuis plus d’une centaine d’année, comme les bocaux, les bouteilles et les boîtes métalliques. Avec les nouvelles techniques, il est aujourd’hui possible de trouver des emballages se présentant dans divers matériaux. Ces outils sont aujourd’hui très utilisés par les consommateurs, notamment dans les restaurants scolaires ou les cantines.

Très souvent, les aliments sont mis dans une barquette plastique. D’autre part, les matériaux d’emballage des aliments peuvent inclure le bois, la mousse de polystyrène, verre, carton, papier ou encore des métaux… L’application détermine généralement la boîte d’emballage la plus pratique. Si certains favorisent la réduction des niveaux élevés de protection aux compressions et d’isolation, d’autres offrent une meilleure visibilité avec une protection minimale.

Les barquettes alimentaires biodégradables ont la cote

Dans un souci environnemental, les fabricants ne cessent d’innover et de proposer aux consommateurs des emballages toujours aussi respectueux de l’environnement. D’ailleurs, actuellement, on découvre de plus en plus de barquettes conçues à partir de matériaux recyclables ou qui peuvent facilement se détériorer sans qu’ils aient un impact sur l’environnement.

De plus, en plus d’entreprises privilégient de nos jours les emballages en bois ou en verre qu’il est possible de réutiliser. De nombreux professionnels enlèvent de leurs rayons les Emballages plastiques qui sont connus pour être à l’origine de déchets importants. Ainsi, on est confronté au développement des barquettes biodégradables.

Un matériau pour chaque usage

Lors de la sélection des matériaux, les fabricants procèdent à un examen bien minutieux. En effet, ils pensent au transport en premier lieu. L’objectif est de conserver la nourriture lors de leur acheminement. Pour les produits frais comme les légumes ou les viandes, l’utilisation de plastique, carton, bois ou polystyrène est très courante. Quant aux produits congelés, les emballages souples sont les plus utilisés.

Sachez que l’emballage aseptique est parfait pour divers produits comme les soupes, le lait stérilisé ou les conserves. Il se présente généralement sous la forme d’un bocal ou d’une boîte. L’aliment à l’intérieur n’est pas visible. En effet, la nourriture doit être protégée de la lumière. D’autre part, les cartons sont utilisés pour le jus d’orange, le lait ou divers fluides vendus fraîches. Autant de matériaux qui correspondent généralement à un besoin spécifique.

Les caractéristiques des emballages sous atmosphère protectrice

Dans ce type d’emballages, il est possible de conserver la nourriture dans un sachet ou une barquette. Dans ce contenant, l’air est renvoyé et changé par un mélange de gaz. Le produit va déterminer el volume et le type de gaz utilisé. Cette technique a pour but d’améliorer la durée de conservation du produit tout en gardant son apparence d’origine.

En général, il est nécessaire d’enlever la majorité de l’oxygène présente pour limiter le développement des microbes. Dans ces emballages, on intègre un mélange de dioxyde carbone et d’azote. Des gaz naturels qui n’ont aucun effet sur l’être humain ou l’environnement.

Qu’en est-il des emballages sous-vides ?

Dans ce type d’emballages, l’air est expulsé pour coller le film au produit. Une fois cette étape franchie, le film va prendre la forme du produit. Bien que cette méthode ne garantisse pas une présentation attrayante, il constitue néanmoins un excellent moyen pour garder la saveur du produit et éviter sa détérioration.

Très souvent, ces emballages sont utilisés pour les blocs de fromage. Par ailleurs, ces modèles ne sont pas adaptés aux produits particulièrement mous tels que les produits de snacking, les pâtisseries salées, les fromages à pate molle ou encore les fruits. Avec un tel emballage, il est possible de conserver plus longtemps la nourriture. Ainsi, en fonction des besoins de chacun, il est possible d’opter pour l’une de ces emballages afin de préserver son aliment de la pourriture.