Travailler en job d'été dans une chaîne de pizza

Un magazine a réalisé cet été un reportage sur les chaînes de fast-food. Parmi ces géants de la restauration figurait une chaîne de pizza américaine mondialement connue. On retrouve d’ailleurs ses  pizza à Istres, à Marseille, à Lyon et dans de très nombreuses villes de France.

Cette chaîne de pizza embauche de très nombreux étudiants qui ont besoin de se faire de l’argent. Comme dans toute chaîne de fast-food, le travail se fait à la chaîne et le management du personnel laisse grandement à désirer. C’est un peu comme aux Etats Unis on est viré aussi rapidement qu’on est embauché. Il faut aller vite, faire ce qu’on nous dit et surtout ne rien reprocher à la direction. De toute façon il y en a des dizaines d’autres qui attendent derrière la porte pour le poste.

Travailler en job d'été dans une chaîne de pizza

La chaîne de pizza en question demande une certaine productivité à ses employés. Les livreurs doivent utiliser leur portable personnel pour contacter les clients en cas de souci d’adresse. Ils doivent aller vite et ne respectent pas toujours le code de la route. La culture du résultat est très forte. Le restaurant doit vendre tant de pizzas à l’heure et les clients doivent être servis rapidement. Un employé du mois est même élu. Cela permet de renforcer la pression exercée sur les autres employés.

Les jobs d’été ou d’étudiant dans les chaînes de fast-food sont temporaires. La plupart des jeunes n’est là que pour une période définie. Ils n’ont qu’une hâte c’est de retourner à l’école, d’obtenir leur diplôme et de démarrer un vrai métier. Après un temps dans le fast-food certains partent dans de vrais restaurants où la pression est mise sur le service en salle. D’autres se dirigent vers d’autres types de service pour financer leurs études. Travailler dans une chaîne de pizza à Istres comme à Valenciennes est une question de résistance.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*