Réapprendre à cuisiner

Je suis accro à l’émission “Masterchef” depuis l’an dernier, je ne rate aucun épisode de l’émission “Un dîner presque parfait” et j’ai sous la main la collection intégrale des guides de cuisine des plus grands noms. D’après les photos que je feuillette dans mes ouvrages, je devrais me régaler. Normalement !

D’après les recettes que j’ai sous les yeux, tout cela devrait être facile, rapide, pas cher. Malheureusement, avec mon budget ridicule, mon planning de ministre et mon expérience de novice, je sens bien que j’ai tout d’un cul-de-jatte en tongs au pied de l’Everest !

Je sors mes matières premières. Je jongle avec mes ustensiles. J’attrape de quoi épicer un peu mon met délicat. Je nettoie le plat qui séchait sur l’évier depuis trois jours. J’anticipe (si, si…) en préparant les couverts qui me permettront de dresser la table comme il se doit… Je m’étale, j’en fous partout. Ma cuisine est digne d’un champ de bataille. Tout est là, aligné devant moi. Je lis les conseils. Je brûle les casseroles. Ah oui, il fallait que je fasse ça, avant… Je sauve finalement la casserole in extremis. Les condiments dansent sur ma composition presque artistique. Je dispose avec goût sur les assiettes. Enfin les assiettes… J’oubliais ! Je voulais dire “L’assiette”.

Pour ma première expérience en tant que cuisinier, j’avoue que je suis béat d’admiration devant mon exploit.
Je m’assieds, fourchette à la main, et garderai le couteau pour le fromage.
Première bouchée. Je me régale.

Enfin, je sais préparer des coquillettes au beurre !

Et vous ? Quel a été votre plus brillant exploit en la matière ?