Bâtonnets coulants


On est à peu près tout d’accord pour dire que la vie n’est parfois pas juste (Calimero inside!)
Moi, l’autre jour, on m’a dit que les licornes n’existaient pas et qu’au pire, si elles existaient, on les boufferait comme des poney!
Alors déjà, les poney, ça se mange pas et en plus, les licornes, ça EXISTE!

Enfin bref, on a tous des raisons d’être tristoune parfois!

Et quand on est triste, on a tous nos techniques pour se réconforter.

Certains vont se morfondre au fin fond de leur chambre, d’autres vont faire du sport (les tits fous O.O), d’autres vont poutrer du mob sur WoW, etc…


Pour ma part, je file dans ma cuisine et je me défoule sur mes cuillères en bois.

Et puis cette fois-ci, je me suis dit : « Galou, t’vas faire une spéciale dadacasse à la mangeuse de fromage qu’est Amity ». Le fromage, c’est un peu une histoire d’amour entre nous!

Alors voilà, j’en avais parlé de cette mozzarella panée, là voilà!!!

Pour faire des bâtonnets de mozzarella, il vous faudra :

Ingrédients :

  • 1 boule de mozzarella
  • 
De la chapelure
  • 
2 œufs battus
  • 1 cuillère à soupe de paprika
  • 
Du sel et du poivre
  • 3 cuillères à soupe d’huile

Préparation :

Versez de la chapelure et du paprika dans un bol et les œufs dans un autre.
Battez les œufs, salez et poivrez.
Mélangez bien la chapelure et le paprika.

A l’aide d’un évideur de pomme, formez des bâtonnets.
A défaut, formez les avec un couteau

Ooooh des bâtonnets!!!

Trempouillez ensuite les bâtonnets dans l’œuf battu, dans la chapelure, à nouveau dans l’œuf battu puis encore dans la chapelure.
Réservez dans une assiette.
Recommencez jusqu’à épuisement de mozzarella.

Placez ensuite au frais pendant une quinzaine de minutes (frigo, congel, tout ce que vous voulez).

Faites chauffer l’huile dans une poêle et sortez les bâtonnets.
Faites cuire 2 à 3 minutes sur chaque face.

Dégustez aussitôt avec une salade de tomates (ou sans…) et avec les doigts (parce que c’est meilleur!).

Et vous, vous faites quoi quand vous êtes tristoune?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*