Les sodas sont-ils dangereux pour votre santé ?

Qui n’a jamais décapsulé une canette de soda pour se désaltérer, préféré une limonade bien fraîche pour se rafraîchir en été ou avaler un verre de jus de fruits le matin pour bien commencer la journée ? Ces gestes simples, anodins en apparence et assez fréquents sont pourtant des gestes dangereux qui, quand ils sont effectués régulièrement et sur le long terme, peuvent s’avérer très nocifs pour votre santé.

Un mélange souvent explosif

Dans un seul verre de soda, de boisson gazeuse ou autre boisson sucrée incluant les jus de fruit, on retrouve un cocktail explosif d’additifs, d’acides et d’agents chimiques, facteurs directs ou aggravants de nombreuses pathologies.

C’est ce qu’explique cette infographie à travers une étude détaillée sur les dangers et effets des sodas et boissons sucrées sur notre organisme. On apprend ainsi que, le sucre contenu dans un seul verre de soda – 6 à 7 morceaux de sucre –  atteint déjà voire peut même dépasser les besoins quotidiens en glucides. L’apport journalier recommandé officiellement est de 50 grammes de sucre alors même que l’OMS revoit actuellement ce chiffre à la baisse à 25 grammes soit 6 cuillères à café.

Cette surdose en sucre est toxique pour notre organisme, première responsable de nombreuses pathologies. Elle va par exemple contribuer à la suractivité du pancréas afin de réguler le taux de glucides dans le sang.

Une multitude de problèmes et d’organes touchés.

A terme, le pancréas ne peut plus assumer sa fonction de régulateur de glucose dans la circulation sanguine, et entre en insuffisance pancréatique : le diabète s’installe. A côté du diabète, le sucre des sodas est aussi responsable de favoriser l’obésité puisque boire une canette de boissons sucrées, c’est multiplier par 1,6 fois le risque d’obésité. Le syndrome métabolique et des maladies cardiaques se développent aussi des suites d’un surdosage régulier en glucose, souvent apporté par un additif sous forme de sirop de maïs.

Ces additifs et autres éléments pathogènes présents en abondance dans les sodas, boissons sucrées et/ou gazeuses sont les autres grands responsables d’autres types de troubles. En cause non pas le sucre cette fois mais une quantité de substances chimiques : troubles respiratoires à cause du potassium de benzoate, dysfonctionnements rénaux provoqués par l’acide phosphorique, décalcification et ostéoporose à cause des phosphates, troubles endocriniens et anomalies de la fonction reproductive dû à la présence dans les contenants de bisphénol A etc. Au total, il n’y a rien de bien naturel dans un verre de ces sodas et d’autres recherches et dossiers continuent de mettre à jour les dangers de ces boissons sucrées (le colorant caramel 4-MEI).

L’infographie aborde aussi l’impact des boissons gazeuses sur le système nerveux. La combinaison de la caféine et du sucre va perturber l‘activité cérébrale et son fonctionnement normal pour réguler le cycle du sommeil, l’humeur, l’appétit … On apprend par quel mécanisme similaire à la drogue le sucre agit sur le cerveau pour maintenir notre état de dépendance aux boissons sucrées et soda.

Il n’est jamais trop tard pour agir!

L’infographie met donc en lumière une multitude de pathologies dont les liens avec les sodas étaient méconnus. La connaissance des méfaits sur l’organisme permet de changer les habitudes alimentaires vers des choix nutritifs sains à de nombreux d’individus, de parents soucieux de protéger la santé de leurs enfants, d’hommes et de femmes sportifs ou non qui ont décidé de prendre en main leur mode de consommation pour protéger leur santé.

dependance de sodas