Comment reconnaître un bon restaurant italien ?


L’Italie est un pays connu pour sa richesse gastronomique hors du commun. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui considèrent que la cuisine italienne fait partie des meilleures au monde, avec ses ingrédients simples et naturels ainsi que ses saveurs authentiques issues d’un savoir-faire ancestral. Si vous êtes tenté par cette cuisine et que vous voulez la goûter, nous vous donnons quelques conseils pour vous aider à reconnaître un bon restaurant italien.

Les différentes régions d’Italie et leurs spécialités culinaires

Chaque région d’Italie a ses propres spécialités culinaires et d’ailleurs, c’est le pays où l’on compte le plus d’établissements étoilés au guide Michelin au monde. La gastronomie régionale varie selon les productions locales, mais certaines régions sortent du lot.


L’Émilie-Romagne

Cette région est connue pour être le berceau des lasagnes et des tagliatelles, des pâtes traditionnelles qui se savourent simplement.

Le centre de l’Italie

Le centre de l’Italie est connu pour ses plats à base de pâtes tels que les raviolis et différents types de viande. Les tomates, le fromage ainsi que le poisson sont à la base de la plupart des plats de cette région.

La Bologne

La Bologne est une région où les pâtes sont aussi à l’honneur. Parmi les plats emblématiques, il y a les spaghettis alla bolognese et les lasagnes alla bolognese. La dernière recette se distingue grâce à la liaison de l’huile d’olive, de la viande hachée, de la sauce tomate, le tout surmonté d’une touche de parmesan râpé.

La Toscane

Impossible d’évoquer des spécialités culinaires toscanes sans parler du Ribollita, la fameuse soupe de légumes. Côté dessert, la région est célèbre pour une douceur à base d’amandes et d’œuf appelée Ricciarelli.

Naples

Bien entendu, la pizza napolitaine est une véritable institution, sans oublier le hors-d’œuvre Pomodori alla mozzarella.

La Sicile

En Sicile, la gastronomie est marquée par l’influence arabe, avec des plats comme les couscous de Trapani préparés à base de semoule de blé. Diverses civilisations s’harmonisent dans les plats siciliens, d’où les goûts affirmés avec beaucoup d’épices. Si vous désirez un peu de douceur, n’hésitez pas à goûter au chocolat Setteveli qui est emblématique de l’île. Vous pouvez retrouver le meilleur de l’Italie dans un restaurant authentique proposant des pizzas au feu de bois et de nombreux plats typiquement italiens.

Comment reconnaître un bon restaurant italien ?

Les critères pour trouver un restaurant qui propose une cuisine italienne authentique

Si vous êtes un fin gourmet et que vous voulez passer un moment unique dans un bon restaurant italien, vous devez prêter attention à un certain nombre de détails. La première est la possession de certifications de qualité et du respect des réglementations de la cuisine traditionnelle italienne telles que les Associazione Verace Pizza Napoletana ou l’Academia Barilla pour les pâtes. De plus, certains restaurants importent directement des ingrédients d’Italie, notamment les essentiels comme l’huile d’olive ou le fromage. Aucune alternative industrielle ne peut remplacer les produits du terroir dans la préparation des spécialités italiennes.

Les différentes méthodes de cuisson utilisées dans les restaurants italiens

En Italie, il y a certains modes de cuisson qui donnent leur goût si caractéristique aux plats :

Le braisage

Les plats italiens sont majoritairement dorés dans la graisse chaude avant d’être mijotés dans un mélange liquide qui contient du bouillon ou du vin. Bien entendu, les herbes aromatiques ont la part belle : fenouil, ciboulette, ail, poivron… Le braisage est surtout utilisé pour l’Osso Buco, un plat italien très apprécié.

La torréfaction

Comme pour le braisage, cette technique de cuisson consiste à faire brunir les aliments dans une poêle sans ou avec très peu de matière grasse pour qu’ils développent un arôme fumé. Cette méthode est particulièrement utilisée pour les noix, mais aussi pour certaines recettes de poulet ou de lapin.

Plats mijotés dans l’huile

Ce mode de cuisson est plutôt spécifique à la Sicile où de nombreux ingrédients sont mijotés dans un mélange d’huile d’olive et d’origan. Il permet de donner aux légumes une agréable texture croquante ainsi qu’une appétissante teinte brune dorée. Le brocoli et le chou-fleur sont des légumes qui se prêtent particulièrement à cette méthode de cuisson italienne.

La sauce Salmoriglio

Il s’agit d’une sauce sicilienne qui accompagne de nombreux plats de fruits de mer. Pour la préparer, il faut du jus de citron, de l’origan haché, du persil ainsi que de l’huile d’olive avec de l’ail. Le résultat final est une sorte de vinaigrette très goûteuse.

Quelques conseils pour commander un plat typique dans un restaurant italien

La beauté et le raffinement de la cuisine italienne viennent de la qualité des ingrédients ainsi que de la simplicité de la préparation. C’est d’ailleurs cette simplicité qui distingue les vrais restaurants italiens. Pour manger comme en Italie, commencez par des antipasti composés de charcuteries du pays ainsi que de fromages au lait de bufflonne. Le plat de résistance est quant à lui constitué par deux assiettes, notamment le primo ou premier plat composé d’un plat de pâtes à la sauce ou encore d’un risotto ou des gnocchis.

Le secundo ou second plat est plus consistant, avec des plats comme l’escalope milanaise ou l’osso buco. Pour vous assurer de goûter aux vraies saveurs de l’Italie, cherchez des restaurants italiens de qualité proposant une expérience culinaire authentique. D’ailleurs, aller à la découverte des régions et des spécialités de la cuisine italienne contribue à la promotion de la culture de ce beau pays.

    • La cuisine italienne offre une multitude de spécialités culinaires régionales, telles que les lasagnes et tagliatelles en Émilie-Romagne, les raviolis et viandes en Centre-Italie, la pizza napolitaine à Naples, etc.
    • Pour reconnaître un bon restaurant italien, il est essentiel de vérifier s'il possède des certifications de qualité et importe des ingrédients d'Italie plutôt que d'utiliser des alternatives industrielles.
    • Les différentes méthodes de cuisson utilisées dans la cuisine italienne incluent le braisage, la torréfaction, les plats mijotés dans l'huile et la sauce Salmoriglio.
Claire Chevalier
A propos de Claire Chevalier55 Articles