Invitez la Bretagne à votre table !


Véritable institution de la France, la Bretagne émerveille un grand nombre de touristes du monde entier grâce à sa culture ainsi qu’à ses panoramas majestueux. Elle dispose également d’une large variété de recettes de cuisine emblématiques pour émerveiller les papilles des petits et des grands. Faites la découverte de ces quelques délicieux plats typiquement bretons !

Les cidres bretons

Considéré comme étant la boisson favorite des Bretons, le cidre se distingue par une senteur exquise aux notes fruitées et fleuries. Pur et agrémenté d’une mousse fine, sa couleur varie du jaune paille au brun acajou, et ce, en fonction de sa composition locale. Découvrez par exemple la collection de cidres Val de Rance pour connaître les multiples déclinaisons du cidre breton typique.

En effet, il devient un ingrédient incontournable dans la cuisine bretonne. Avec 5 °C d’alcool qui s’évapore à la cuisson, le cidre breton révèle ses saveurs dans les viandes, notamment le poulet et les poissons. L’astuce est simple : verser le cidre breton à la place du bouillon. En outre, le cidre breton a le chic pour rehausser la saveur des traditionnelles crêpes bretonnes ainsi que des galettes de sarrasin.

Invitez la Bretagne à votre table !


La galette au sarrasin ou crêpe sucrée

Selon les traditions, les crêpes viennent symboliser certaines célébrations religieuses, dont la Chandeleur. Bien évidemment, la Bretagne s’y connaît ! Tout a commencé au XIIIe siècle. Il s’agissait d’un plat paysan concocté spécialement pour les événements spéciaux. La recette ne comportait que du sucre ou de la confiture.

La crêpe fabriquée traditionnellement en Bretagne ou crêpe bretonne constitue un plat classique qui est très souvent consommé en Basse-Bretagne. Elle se compose :

  • soit de farine de sarrasin ou blé noir,
  • soit de farine de froment,
  • soit d’un mélange des deux

D’autres ingrédients finalisent cette recette. On peut citer :

  • le sel,
  • le sucre,
  • les œufs,
  • l’eau,
  • le lait

Attention ! Il faut savoir distinguer les « krampouezh gwinizh du », qui désigne les crêpes de blé noir salées, des « krampouezh dous » ou crêpes de froment sucrées. Le plus important, c’est la garniture. Pour les crêpes sucrées, vous pouvez opter pour du chocolat, de la confiture ou, pourquoi pas, du caramel au beurre salé.

Le caramel au beurre salé

Le caramel au beurre salé figure aussi parmi les spécialités gastronomiques typiques de la région bretonne. Réputé depuis plusieurs années, il s’agit à la base d’un caramel moelleux préparé à partir de beurre salé. Il est de plus en plus connu grâce au célèbre bonbon au caramel au beurre salé et aux noisettes.

Le caramel au beurre salé constitue une spécialité proclamant l’identité bretonne et continuant de s’affirmer au fil des années. Ce produit typique se décline d’ailleurs de diverses manières, à l’exemple de la pâte à tartiner. Grâce à son goût caractéristique mêlant sucre et sel, il devient le principal ingrédient pour revisiter certaines recettes de dessert traditionnel. La tradition du caramel au beurre salé s’intègre également dans divers plats de résistance pour donner une finalité unique. De nombreux industriels de l’agroalimentaire l’utilisent d’ailleurs maintenant dans leurs recettes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*