Makis au Kiri

Les makis au Kiri, une recette japonaise qui change totalement de notre quotidien bien franchouillard. Au placard les jambon-beurre et à nous une cuisine un peu plus “exotique“.
Souvent, les makis sont considérés comme difficiles à réaliser. Cependant, avec peu d’ingrédients et un peu d’entrainement, cela devient une facilité enfantine.

On peut réaliser cette recette très classiquement avec du poisson cru ou l’adapter à nos envies. Pour ma part, j’ai eu envie d’un bon gros makis au Kiri et au saumon fumé (et je vous assure que cela n’a rien de sexuel…).

Je suis un peu à la bourre pour la publication de cette recette mais je rentre juste de vacances o/

Makis au kiri

Je trouve ces makis particulièrement réussi. Je crois bien que c’est les plus beaux que j’ai réalisé jusque là. La première fois que j’ai réalisé des makis, j’ai franchement galéré. Je voulais de petits makis et j’avais coupé la feuille en deux. Erreur ! Il est plus simple de réaliser avec la feuille entière.
N’ayez pas peur des ingrédients, maintenant, on les trouve dans la plupart des supermarchés au rayon “cuisine du monde”.

Pour 24 makis, il vous faudra :

Makis au kiri - ingrédients

Les ingrédients :

200 g de riz japonais (riz à sushis)

250 mL d’eau

3 feuilles de nori

1 cuillère à soupe de sucre en poudre (environ 15g)

40 mL de mirin (ou à défaut vinaigre de riz)

1 pincée de sel en poudre

garniture : Kiri et lardons de saumon fumé

La recette :

1 – Lavez le riz à plusieurs reprises dans de l’eau froide (4 ou 5 fois). Dans une casserole, versez le riz et l’eau. Portez à ébullition puis baissez le feu et couvrez. Laissez cuire 10 minutes sans remuer. Au terme de ce temps, laissez reposer, toujours à couvert, pendant 10 minutes.

2 – Pendant ce temps, mélangez le mirin, le sucre et le sel jusqu’à totale dissolution.

Makis au kiri - pas à pas 1

3 – Versez le riz dans un grand plat. Tranchez-le avec une spatule en l’arrosant légèrement de mélange au mirin. Ne touillez pas, cela écraserait le riz. Préférez un tranchage net. Vous n’aurez pas forcément besoin de tout le mélange. Il faut que le mélange soit brillant. Le mieux est encore de goûter afin que le riz ne soit pas trop sucré.

4 – Lorsque le riz est refroidi, réalisez les makis. Déposez la feuille de nori sur un natte en bambou côté lisse sur le dessous (il s’agit d’un set de table pour ma part, pas besoin d’investir dans un truc très cher). Étalez du riz sur les 3/4 de la feuille. Déposez ensuite la garniture sur le bas (à 2/3 cm du bas). A l’aide de la natte en bambou, commencez à rouler en maintenant légèrement la garniture.

Makis au kiri - pas à pas 2

5 – Continuez à rouler en dépliant la natte petit à petit et en serrant légèrement.

6 – Humidifiez légèrement la partie de la feuille de nori sans riz. Terminez de rouler en collant la feuille sur le maki.

Makis au kiri - pas à pas 3

7 – A l’aide d’un couteau bien aiguisé, coupez le maki en deux. Découpez à nouveau chaque tronçon en deux. Puis à nouveau en deux. Avec un rouleau, on obtient donc 8 makis.

8 – Placez au frais jusqu’au moment de servir.

Makis au kiri - pas à pas 4

Pour finir : dégustez les makis avec de la sauce soja sucrée ou salée. Pour plus de plaisir, variez les garnitures à l’infini.

Makis au kiri 3

Makis au kiri 2

Vous avez été 52 à voter lors du dernier sondage. Le plat japonais l’a emporté de peu sur le plateau TV. Mais ce n’est que partie remise.